Les émissions de GES liées à l’alimentation sont principalement dues à la viande (pour 32 % des émissions), les boissons (15 %), les produits laitiers (14 %) et les aliments sucrés (8 %). De ce fait, les régimes non végétariens ont des émissions de GES supérieures de 49 % par rapport aux régimes végétariens.

Les hommes consommant plus de viande, de boissons et de sucreries que les femmes, l’étude constate ainsi que les régimes alimentaires des hommes émettent 41 % plus de GES que ceux des femmes.

Pour aller plus loin : cliquez ici

 

Partager :