La Galette des rois : une histoire aux multiples facettes

Cultivons Nos Papilles > Food équilibre > La Galette des rois : une histoire aux multiples facettes

Roule, roule Galette !

Chaque année plus de 30 millions de galettes sont dégustées en France. Les pâtissiers et boulangers s’évertuent à trouver de nouvelles recettes ou à améliorer celles existantes, pour le plus grand bonheur de nos papilles. Mais que savons-nous réellement de la galette des rois ?

L’origine de la galette des rois

 

Encore aujourd’hui, nous ne sommes pas certains de la date exacte de l’apparition de ce dessert qui fait partie intégrante de nos traditions. C’est aux alentours du XIIIème ou du XIVème siècle que l’on recense les premières apparitions d’un gâteau / dessert partagé au moment de l’Épiphanie, en France. Ce moment est d’abord censé célébrer l’arrivée des fameux Rois Mages auprès du nouveau né.

L’Épiphanie se fêtait le 6 janvier (soit 12 jours après Noël), jusqu’aux années 1802. C’était un jour férié. On partageait alors un gâteau le 5 janvier au soir. Il était coutume de garder une part en plus : « la part du pauvre » ou « part de la vierge », elle était destinée au premier pauvre qui se présenterait à la demeure.

En 1802, le Vatican a décidé que cela se ferait le 1er dimanche qui suivait le 1er janvier. Il existe des pays d’Europe dans lesquels l’Épiphanie est restée un jour férié, comme chez nos voisins espagnols et portugais.

 

Les différentes formes de galette des rois

Galette des rois fève

Le « gâteau des rois » tel que nous le connaissons, n’a pas toujours été une galette. On retrouve différentes formes de cette tradition dans les différentes régions de France et en Europe.

Nous retrouvons des formes briochées, aux fruits confits et à bien d’autres parfums (comme à la pomme !) dans différentes régions de France et pays d’Europe, comme dans le sud-ouest de la France ou encore en Italie et en Espagne.  Au fil des siècles, en France, le « gâteau des rois », a pris la forme dominante de la galette à la frangipane (mélange de poudre d’amande, de beurre, de sucre et d’œuf) que nous connaissons.

Pour faire votre propre galette des rois, nous vous proposons la recette de la galette des rois à la frangipane du chef français Cyril Lignac. N’hésitez pas à partager vos pâtisseries avec nous sur les réseaux !

 

La Galette des rois en chiffres

 

Consommée en général entre le 26 décembre et la fin du mois de janvier, la galette des rois, ou gâteau des rois, est vendue à plus de 30 millions d’unités sur cette période de l’année en France. Les ventes de galettes des rois représentent jusqu’à 10% du chiffre d’affaires annuel des boulangers / pâtissiers.

Les Français ont une grande préférence pour la galette dite “traditionnelle” à la frangipane, qui représente environ 70% des ventes. Vient ensuite le gâteau des rois brioché, à hauteur de 16% environ, puis les galettes des rois à la pomme (10%), au chocolat (2,4%) et enfin la galette comtoise à base de pâte à choux (2%)*.

Environ 94% des Français dégustent la galette des rois chaque année, on peut dire que c’est une tradition qui est bien ancrée dans les mœurs. Pour que cette fête continue de faire le bonheur des petits et des grands enfants, ce sont environ 68% des consommateurs de galette qui “trichent” pour donner la fève aux plus jeunes !**

Alors que les Français consomment annuellement 35 000 tonnes d’amandons (amandes décortiquées), la production française d’amandes est très anecdotique. En 2019, les 1 175 hectares d’amandiers cultivés ont permis une récolte de 1 121 tonnes. Les principaux producteurs en Europe sont l’Espagne (environ 50 000 tonnes/an), la Grèce (14 000 tonnes/an) et l’Italie (9 000 tonnes/an).

Les vergers d’amandiers français sont majoritairement situés en Provence-Alpes-Côte-D’Azur, Corse et Languedoc-Roussillon.

Depuis 2016, un plan de relance a été initié pour à la fois développer les plantations, la recherche (notamment dans le cadre de la lutte contre le principal ravageur : la guêpe de l’amande) mais également adapter les outils de transformation. Afin de dynamiser cette production, la filière de l’amont à l’aval, est fédérée autour de France Amande.

 

Et la fève dans toutes ces histoires ?

 

Le fait de cacher une fève dans la galette nous viendrait des moines du XIVème siècle. À l ‘époque, ils faisaient cela avec une pièce afin d’élire le chef de chapitre (chef de la congrégation : Abbaye, monastère, congrégation régionale, etc…).

Cette tradition de la fève pourrait cependant avoir des origines bien plus anciennes que le XIVème siècle. Elle pourrait provenir du Moyen-Âge ou encore de la Rome ou de la Grèce antique. Dans ces époques lointaines, ce n’était pas l’épiphanie, mais les Saturnales qui étaient célébrées.

À l’occasion des Saturnales, un « roi de la fête » était élu, et les esclaves et leurs maîtres étaient sur un pied d’égalité pendant la durée des fêtes. Le « roi » désigné avait le droit de donner des gages.

La fève servait à désigner le « roi ». C’était, comme pour notre tradition, le plus jeune du domicile qui faisait la répartition des parts, en allant sous la table ! La fève à cette époque était le légume du même nom. Plus tard, en France, est apparue la tradition « du roi qui boit ». En effet, à l’occasion de cette fête, la personne qui trouvait la fève devait payer sa tournée à la taverne ! Certains prétendent que les plus proches de leurs sous n’hésitaient pas à avaler la fève pour éviter de payer.

Ce n’est que vers 1875, qu’apparaissent les fèves en porcelaine que nous connaissons. Au début, elles représentaient des poupées, des baigneurs ou encore des bébés emmaillotés (signe de fécondité). Au début du XXème siècle, apparaît la première fève publicitaire : un croissant de lune, avec au dos le nom et l’adresse du commerce de Monsieur Lion.

Vous voilà au courant de toutes les subtilités de la tradition de la galette des rois. En ces temps de fêtes, consultez d’autres articles gourmands comme Le chocolat : son histoire, qu’en savez-vous réellement ?  Et nous attendons vos prouesses en pâtisserie sur les réseaux sociaux alors n’hésitez pas à les partager avec nous !

* https://fr.statista.com/statistiques/628097/galette-des-rois-consommation-france/

**la depeche : https://urlz.fr/eDGQ

Partager :

Chandeleur & crêpes : Entre gourmandise et superstitions

À la banane, au chocolat, à la confiture ou au sucre, les crêpes font partie intégrante de nos traditions hivernales et notamment de la Chandeleur. Mais que connaissez-vous de cette fête et de son...

Lire l'article

La star des aliments “détox” : le citron

Le mois de janvier, mois de toutes les résolutions et notamment celle de manger plus sainement après les fêtes. Pour vous accompagner dans vos bonnes résolutions, nous vous proposons de faire le point...

Lire l'article

La bûche de Noël : une tradition millénaire

Comment terminer un repas de Noël autrement qu’avec la traditionnelle bûche de Noël ? Bûche glacée, pâtissière, au chocolat, aux fruits rouges, etc. La bûche reste un incontournable des fêtes...

Lire l'article

Le chocolat : son histoire, qu’en savez-vous réellement ?

Tout le monde connaît le chocolat, presque tout le monde en raffole. Savez-vous où il est cultivé ? Quel pays est le plus gros mangeur de chocolat au monde ? Quelle quantité est produite chaque année...

Lire l'article

Plutôt marrons ou châtaignes ?

Noël approche, avec lui, l’hiver et ses plats divers et variés à base d’aliments que nous consommons spécifiquement à cette période de l’année. Focalisons-nous sur les marrons et les châtaignes...

Lire l'article

7 expressions françaises liées à l’alimentation ! – Fruits et légumes

La France et la cuisine, c’est une grande histoire d’amour, qui se ressent jusque dans notre langage. De nombreuses expressions en lien avec l’alimentation font partie de notre quotidien. Examinons-en...

Lire l'article

Les dessins animés qui nous donnent envie de cuisiner

De toutes les choses qui peuvent nous donner envie de manger un plat ou de se faire plaisir en cuisine, c’est probablement ce que nous voyons (à la TV ou dans la rue), qui a le plus d’impact sur...

Lire l'article

C’est la fête de l’œuf !

Le vendredi 9 octobre, c’est le World Egg Day ! Autrement dit la journée internationale de l’œuf. L’occasion est toute trouvée pour écrire sur l’œuf, sans bluff ! Découvrons de nombreuses...

Lire l'article

Quelle vitamine pour quel aliment ?

A, B , C D, E et même K... Les vitamines sont essentielles au bon fonctionnement de notre organisme. Apport de tonus, consolidation du squelette, renforcement de la peau... Il en existe une quinzaine...

Lire l'article

TOP 5 : ces aliments bons pour le moral !

Il est temps de dire au revoir aux paysages de rêve, au farniente, au soleil et de retrouver une vie normale... Le retour des vacances peut s'avérer fatal au moral ! Et si l'alimentation pouvait nous...

Lire l'article
Cultivons Nos Papilles
Qui sommes-nous ?

Notre mission est de vous faire découvrir la réalité de l'alimentation française du champ à l'assiette et de vous aider à décrypter l'actualité alimentaire pour manger avec plaisir et sérénité au quotidien.

En savoir plus
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux