La souveraineté alimentaire est-elle possible ?

Cultivons Nos Papilles > Sécurité Aliments-Terre > La souveraineté alimentaire : kezako ?

Manger ce qu'on produit tout simplement !

C'est une question qui est souvent revenue sur la table ces derniers moments durant la crise sanitaire : pouvons-nous nourrir presque 70 millions de français avec des produits fabriqués en France ? Nous sommes de plus en plus concernés par ce qu'on appelle la souveraineté alimentaire. Qu'est-ce ? Pourquoi ? Comment ? Tentons d'éclairer nos lumières sur ce sujet !

Qu’est-ce que la souveraineté alimentaire ?

Même si elle a été théorisée par plusieurs mouvements d’idées comme le Marxisme, la notion de la souveraineté alimentaire est décrite pour la première fois en 1996 lors du Sommet de l’Alimentation de Rome par le rassemblement international de paysans appelé Via Campesina en Italie. Voici comment ce mouvement définit cette notion : « la souveraineté alimentaire est le droit des peuples à une alimentation saine et culturellement appropriée produite avec des méthodes durables, et leur droit de définir leurs propres systèmes agricoles et alimentaires.« 

C’est à peu près le même son de cloche pour le Dictionnaire de l’Agroécologie qui décrit la souveraineté alimentaire comme « un droit des populations à décider de leurs propres stratégies et politiques pour garantir leur sécurité alimentaire tout en considérant les effets sur les autres ».

En somme, si la sécurité alimentaire évoque la qualité et l’approvisionnement suffisant des produits, la souveraineté alimentaire désigne les moyens mis en œuvre pour assurer cette sécurité alimentaire au sein du pays, sans que ces moyens n’aient d’effets néfastes sur les états voisins.

securite-alimentaire-france-grenouille

COVID 19 : la souveraineté alimentaire en question

Avec la crise du coronavirus, la souveraineté alimentaire a été souvent évoquée. En effet la crainte de pénurie était grande. Cela nous a rappelé à quel point le fait de cultiver, produire, fabriquer, préparer sur notre propre sol était important. Il a été question de retrouver une certaine indépendance, de « rebâtir notre souveraineté alimentaire » comme le dit cette tribune parue dans l’Opinion en mai 2020. Dans cette dernière, les 7 grandes organisations agricoles se sont unies pour exprimer un message clair : souligner les enjeux stratégiques de la souveraineté alimentaire.

Comme l’analyse très bien le rapport du Sénat du 28 mai 2019 sur l’Agriculture et l’Alimentation française, la production du pays stagne, le volume de surface agricole baisse et les importations sont grandissantes, alors que la population continue, elle aussi, de croître ! Selon les sénateurs, près de 1 fruits et légumes sur 2 que nous consommons est importé. Pour autant le pays exporte également beaucoup (nous sommes par exemple les 3e plus grands producteurs de pommes en Europe !). C’est donc pour éviter toute situation de dépendance alimentaire que les 7 organisations agricoles proposent un pacte aux Français et à l’exécutif.

Comment se tourner vers la souveraineté alimentaire ?

La pacte de confiance est le suivant : la pleine conscience et l’engagement total des acteurs de l’agro-alimentaire à produire de la qualité et à assurer la transition écologique au sein de leurs activités. En contrepartie, les agriculteurs souhaitent être mieux rémunérés et obtenir des solutions pour simplement vivre en toute dignité grâce à la vente de leur production. Une des solutions est simple : encourager et favoriser le « manger français » !

Mais il s’agit aussi de développer, structurer et même relocaliser certaines filières de production s’il le faut. Tout faire pour améliorer la compétitivité des productions françaises et protéger nos agriculteurs. En démontre cette initiative prévue par l’ex-Ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, qui a annoncé la mise en place d’une assurance récolte pour indemniser les agriculteurs ayant eu des pertes suite à des aléas climatiques par exemple.

La souveraineté alimentaire totale sera forcément compliquée à atteindre. Mais il ne faut pas confondre souveraineté alimentaire avec repli sur soi-même. La France fait partie de l’Europe et c’est aussi à cette dernière d’encourager ce mouvement. Ce qui semble certain, c’est qu’il faudra du temps : « Rebâtir une souveraineté alimentaire sera le chantier d’une génération » selon la tribune des 7 grandes organisations agricoles.

Concluons cet article par les mots du Président de la République Emmanuel Macron lors de son allocution du 12 mars 2020 : « Déléguer notre alimentation, notre protection (…) à d’autres est une folie ! ». Tout est dit !

Partager :

Agriloving : le cri du cœur de nos agriculteurs !

« Il est temps d’oser défendre l’agriculture », voici le message que portent les Jeunes Agriculteurs (JA) engagés dans le mouvement Agriloving. Depuis quelques années, les agriculteurs subissent...

Lire l'article

L’huître : la perle de nos mers et océans !

Les huîtres, il n’est pas nécessaire de vous présenter ce mets qui orne nos tables de fêtes, chaque année. Cependant, que savons-nous de sa production ? De ses conditions d’élevage ? Partons...

Lire l'article

5 conseils pour éviter le gaspillage alimentaire

Cette année la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) se déroule du 21 au 29 novembre 2020. Cet évènement d’ampleur Européenne, est une initiative française. Avec le soutien de...

Lire l'article

Quel est le thème pour la Journée Mondiale de l’Alimentation 2020 ?

La date du 16 octobre marque chaque année la Journée Mondiale de l’Alimentation. Le thème de cette édition 2020 est « Cultiver, nourrir, préserver. Ensemble ». Alors en quoi consiste la Journée...

Lire l'article

Portrait de chef : Frédéric Leroy, Le Pétrin

Chef du restaurant Le Pétrin à Montagnat dans l’Ain, Fréderic Leroy met un point d’honneur à présenter des produits de qualité à ses clients. Il nous explique notamment ses secrets pour proposer...

Lire l'article

Le développement durable par l'agriculture et l'alimentation

La Semaine Européenne du Développement Durable se déroule Du 18 septembre au 8 octobre 2020 (oui trois semaines au lieu d’une !), avec une période de temps forts du 20 au 26 septembre. L’alimentation...

Lire l'article

Covid-19, cantine scolaire et alimentation : comment s'organiser ?

Masque, distanciation sociale, gestes barrières... La rentrée 2020 est particulière et les retrouvailles entre copains s’annoncent moins tactiles ! Des aménagements sont à prévoir dans les salles...

Lire l'article

Le blé, la richesse de France !

Baguettes, pains, biscuits, biscottes ou même pâtes... Toutes ces bonnes choses ont un point commun : le blé ! On en voit souvent dans les champs disséminés sur notre territoire. Mais qu'en savons-nous...

Lire l'article

Qu'est-ce que l'agroécologie ?

Mettre en valeur les rendements des cultures tout en préservant notre environnement, telle est la vocation de l’agroécologie qui connaît un essor remarquable depuis les années 2000. Les initiatives...

Lire l'article

Zoom sur le programme « Accélérateur PME agroalimentaire »

Depuis 2019, le gouvernement a lancé l’initiative Accélérateur PME agroalimentaire pour soutenir une sélection de petites et moyennes entreprises du secteur. Analyse, formation, accompagnement,...

Lire l'article
Cultivons Nos Papilles
Qui sommes-nous ?

Notre mission est de vous faire découvrir la réalité de l'alimentation française du champ à l'assiette et de vous aider à décrypter l'actualité alimentaire pour manger avec plaisir et sérénité au quotidien.

En savoir plus
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux